Monter sa propre activité tout en gardant les avantages du statut de salarié : c’est ce que propose Coopaname. Le 22 novembre, cette solution innovante était présentée à Aubervilliers dans le cadre du Mois de l’Economie sociale et solidaire (ESS). Khalid y était.

Tu travailles pour un patron tout en pensant que tu n’es pas payé à ta juste valeur ? Ou tu es au chômage avec un savoir faire et une expérience confirmés dans un domaine d’activités ? Ou encore tu n’a aucun diplôme pour évoluer dans ton entreprise ou retrouver du travail, par ces temps de crise où l’on n’embauche plus que des bac + 3 minimum et où l’on laisse de côté l’expérience humaine et de terrain ? Alors, peut-être as-tu déjà rêvé de monter ton activité en devenant ton propre patron ?

Tu va me dire que tu n’y connais rien et que l’administratif est trop compliqué pour toi, mais il y a une solution : « Coopaname ». C’est une société montée en Scop (Société coopérative ouvrière de production) depuis 2004. Elle te propose de la rejoindre et de développer ton activité en conservant le statut de salarié et les avantages qui vont avec, mais sans lien de subordination.

« En contrepartie de l’accompagnement, d’un réseau de conseils professionnels et de formations, vous participerez à hauteur de 10 % de votre bénéfice, reversé à l’administrateur », explique Noémie de Grenier, coordinatrice de la structure dans le 93, lors d’une réunion d’information collective à Aubervilliers dans le cadre du Mois de l’Economie sociale et solidaire (ESS). Coopaname gère tout le côté administratif de création et de gestion courante « Ce qui libère ainsi du temps utile et précieux à consacrer au chiffre d’affaires, car plus celui-ci augmente et plus votre salaire progresse », explique Noémie. Présente à Paris (13e et 20e arrondissements) et en banlieue (93, 92 et 94), Coopaname compte aujourd’hui environ 400 salariés partenaires.

Par Khalid Nahi

Plus d’infos sur www.coopaname.coop