Nos formations : Une expertise citoyenne

La défiance envers les médias mine notre société.

Le baromètre de crédibilité des journalistes ne cesse de se dégrader chaque année. Les révoltes de banlieue en 2005 ou plus récemment la crise des gilets jaunes ont révélé le besoin absolu d’une partie des Français de prendre la parole.

Une parole populaire oubliée, qui s’est largement emparée des réseaux sociaux pour s’exprimer, ouvrant parfois la voie aux infox et donnant du crédit aux théories du complot.

Cette crise nous a également révélé comment une partie des Français étaient sortis des radars médiatiques comme “ invisibilisés ”. Leur colère sourde a explosé sans qu’aucun média ou journaliste ne puisse la voir venir. Or si la confiance est au coeur de toute démocratie, l’information est au coeur de la confiance.

71 % des Français n’ont pas le sentiment que les médias rendent « mieux et davantage compte » de leurs préoccupations. Ce sont les derniers chiffres du baromètre 2020 de la confiance des Français dans les médias (source agence Kantar pour LaCroix).

Reporter Citoyen se mobilise pour changer la donne

À l’heure des réseaux sociaux, tout un chacun est en capacité de créer, de diffuser ou de relayer des nouvelles.

L’association Reporter Citoyen se mobilise pour retisser un lien de confiance critique dans le traitement de l’information. Nous estimons que cela passe par “ le faire soi-même ”.

Nous proposons donc de découvrir de l’intérieur les ressorts de l’information, de la médiatisation.

C’est in fine devenir un usager plus lucide. Nous croyons qu’il est nécessaire dans toute démocratie d’inclure ceux qui se sentent marginalisés ou caricaturés. Ils doivent avoir la possibilité d’être entendus, de pouvoir s’exprimer et - pourquoi pas - de produire eux-mêmes de l’information. Reporter Citoyen s’engage à les accompagner dans cette belle aventure.

C’est pourquoi, nous proposons une série d’ateliers d’éducation populaire aux médias.

Il est nécessaire
dans toute démocratie
d’inclure ceux
qui se sentent marginalisés ou caricaturés.

Lancé en 2009, Reporter Citoyen a proposé pendant une décennie une formation de trois ans aux métiers de l’information. Près de 80 jeunes originaires de 14 quartiers classés politique de la ville en Ile-de-France ont été formés. Certains sont ensuite devenus journalistes dans des médias nationaux (TV-5Monde, TF1…) ou municipaux.

D’autres ont intégré des sociétés de production, créé des radios ou télés citoyennes sur leur territoire. Pour beaucoup, cette formation a ouvert des horizons professionnels ou éducatifs.

Fort d’une expérience de plus de dix ans,

Reporter Citoyen propose une vaste gamme d’ateliers d’éducation populaire aux médias : des sessions de formations courtes, de 1 à 4 jours, articulant théorie et mise en pratique, pour des groupes de différentes tailles.

Ces ateliers sont ouverts aux participants dès l’âge de 11 ans et jusqu’à 99 ans. Leur contenu est adapté enfonction des publics et part toujours de l’expérience des participants dans leurs relations aux médias.

Notre savoir-faire

Des ateliers d’éducation populaire aux médias

Comment s’informer sur les réseaux sociaux ? Comment éviter de relayer une fausse information – autrement dit une fake news ? Comment se construit un reportage ? Comment créer son journal ou son blog ? Tout citoyen est en droit de se poser légitimement ces questions.

Reporter citoyen vous propose une vingtaine d’ateliers qui répondent à ces besoins. Des sessions de formations courtes pouvant aller de 1 à 4 jours pour des petits groupes ou des classes entières. Ces ateliers sont ouverts aux participants dès l’âge de 11 ans jusqu’à 99 ans. Leur contenu s’adaptera toujours en fonction des publics et partira toujours de l’expérience des participants dans leurs relations aux médias.

Et pour ceux qui veulent aller plus loin avec nous !

L’expérience des ateliers vous a plu ? Vous voulez aller plus loin dans l’offre de formation ?. Rejoignez nous dans la réalisation de notre chef d’oeuvre multimédia national en partenariat avec d’autres co-producteurs. Chaque année, Reporter Citoyen s’arrête sur une thématique, en 2020, nous traitons de la violence des adolescentes. Des reporters à travers toute la France nous proposeront des sujets originaux sur cette thématique. Un site dédié avec toutes les productions verra le jour !

Ils ont collaboré avec Reporter citoyen

Reporter Citoyen relevait d’un pari: aider des jeunes des quartiers populaires à maîtriser les codes de la presse écrite et audiovisuelle, défi relevé !

ÉLISABETH BOURGAIN

Maire Adjointe à la Politique de la Ville L’Ile-Saint-Denis

Cela fait du bien de voir que des journalistes ont repensé leur pratique. A l’écoute des habitants, l’action menée est d’utilité publique et d’une grande qualité.

MARIE ANQUEZ

Directrice de quartier Saint-Denis

Cette aventure a donné l’opportunité à de nombreux jeunes de rendre possible ce qu’ils pensaient être réservé à une élite à savoir embrasser le métier de journaliste.

ROCHDI HAOUES

Journaliste, ex-référent jeunesse Stains

Notre équipe

David

Cinquième peronne découvre le journalisme avec la formation Reporter Citoyen et la TéléLibre.fr. Diplômée de l’Ecole Supérieure de Journalisme de Lille-Montpellier, elle débute sa carrière à France 3 Bretagne en tant que journaliste et présentatrice des journaux du week-end. En septembre 2017, N’Fanteh Minteh rejoint la rédaction de TV5MONDE pour y assurer la présentation en semaine du Journal Afrique. Aujourd’hui freelance, elle assure la coordination de l’association Reporter Citoyen.

N’Fanteh Minteh

N’Fanteh Minteh découvre le journalisme avec la formation Reporter Citoyen et la TéléLibre.fr.

Diplômée de l’Ecole Supérieure de Journalisme de Lille-Montpellier, elle débute sa carrière à France 3 Bretagne en tant que journaliste et présentatrice des journaux du week-end.

En septembre 2017, N’Fanteh Minteh rejoint la rédaction de TV5MONDE pour y assurer la présentation en semaine du Journal Afrique. Aujourd’hui freelance, elle assure la coordination de l’association Reporter Citoyen.

Philippe Merlant

Philippe Merlant est journaliste depuis plus de 40 ans (France Inter, L’Équipe, Libération, L’Expansion, La Vie…), Philippe Merlant a co-fondé en 1996 le site « Place publique » et tente depuis cette époque de concilier sa pratique professionnelle avec un travail de réflexion sur cette question : comment réconcilier les médias avec les citoyens ?

Ceci l’a amené à co-écrire « Médias : la faillite d’un contre-pouvoir » (Fayard, 2009). De 2009 à 2012, il a coordonné Reporter citoyen, formation gratuite au journalisme pour les jeunes des quartiers populaires.

Il a créé une conférence gesticulée sur la critique des médias (« Le mystère du journalisme jaune ») et anime aujourd’hui de nombreux ateliers d’éducation populaire aux médias.

John Paul Lepers

John Paul Lepers est journaliste, réalisateur et producteur. Grand reporter successivement  à France Inter, TF1, France 2, et Canal+, il a réalisé plus d’une quarantaine de documentaires.

En 2007, il co-crée la première télé indépendante sur le web, LaTéléLibre.fr, laboratoire de télévision et média-école. En 2010, il co-fonde la formation Reporter-Citoyen avec l’Emi.

De 2014 à 2018, il présente Vox Pop, un magazine d’investigation sur la société européenne diffusé sur Arte. Aujourd’hui il réalise et produit des documentaires pour l’émission 13h15 sur France 2. 

Ayann Koudou

Ayann Koudou a fait partie de la première promotion de Reporter Citoyen en 2009. D’année en année, elle a exercé le journalisme au sein de différents médias tel que latélélibre.fr, la radio Beur FM, le magazine Le Point.

En 2016, Ayann Koudou rejoint  la chaîne TF1 en tant que journaliste reporter d’images pour les JT de 13h et 20h. Aujourd’hui, Ayann Koudou est formatrice dans une association spécialisée dans le contenu digital.