Dans la nuit du samedi 4 au dimanche 5 décembre , le réseau Sortir du nucléairea organisé à Lyon une action « clan du néon » : il s’agit d’éteindre les enseignes lumineuses des commerces qui restent allumées inutilement toute la nuit. A l’été 2010, Fatoumata (Stains) et Khalid (Créteil) avaient interviewé quelques-uns de ces activistes écologistes d’un nouveau genre.

Entre le coucher et le lever du soleil, pendant que certains dorment, d’autres mènent une lutte sans merci contre les éclairages des enseignes commerciales. A l’instar des membres de l’Union Démocratique Bretonne Jeunes (UDB-Jeunes), qui luttent contre le dérèglement climatique et ses conséquences. Munis de manches à balais scotchés à des cintres, les éteigneurs de néons s’activent à baisser les disjoncteurs situés à l’extérieur des commerces, et en principe réservés aux pompiers en cas d’incendie. « On participe à la construction d’une prise de conscience collective sur le gaspillage d’énergie électrique », explique Gwendal Rioual, responsable de l’UDB-jeunes. Pour eux, éteindre les néons inutiles, c’est lutter contre le gaspillage, qui atteint des records dans cette société de consommation, en attaquant le problème à la source !

Ce concept, aussi étonnant soit-il, ne cesse de se développer depuis son apparition à Paris en 2007 avec l’association « Le clan du Néon » qui milite contre l’agression publicitaire, la pollution lumineuse et le gaspillage d’énergie. Plusieurs groupes se sont formés, à l’instar du collectif écologique «Bizi », à Bayonne, qui revendique une action d’« intérêt public, simple et non violente, qui ne dégrade pas les biens ».

« Être militant écologique, ça n’est pas facile tout les jours, mais sur ce genre d’action, on ne risque rien du côté pénal, s’enthousiasme Gwendal Rioual. Nous avons eu plusieurs altercations avec les forces de l’ordre, le temps d’un contrôle et d’une explication, car ils nous avaient pris pour des délinquants ! ». Pour faire comprendre aux commerçants leurs actes, les militants veillent à leur laisser des tracts, expliquant le pourquoi de ces actions et les invitant à éteindre leurs néons. « Dans les villes de Bretagne où l’on a organisé des sorties nocturnes, comme Saint-Brieuc, Lorient ou Brest, les commerçants éteignent maintenant d’eux mêmes leurs enseignes », se réjouit le responsable de l’UDB-Jeunes qui pointe du doigt les effets positifs de cette sensibilisation des commerçants et des passants, interpellés pour qu’ils réalisent ce geste simple et citoyen, qui favorise l’économie d’énergie.

Et si certains considèrent ces actions comme stupides, d’autres n’ont pas hésité à les traiter sur un mode humoristique, comme les auteurs Leduc et Cabellic, de la bande dessinée « Vol au dessus d’un nid d’écologistes » (Editions Clair de Lune), qui, à travers quelques dessins, rendent hommages à ces actions.

Fatoumata Dialo et Khalid Nahi

Le Clan du Néon en Vidéos : Ile-de-France, Hyères, Toulon, Lorient, Montpelier, Limoges, Clermont-Ferrand, Reims, Poitier, Rodez, Dax, Lille, Montbrison, Rouen, Bordeaux, Toulouse, Cean, St-Etienne, Rennes, La rochelle, Niort…Laisser vos commentaires…

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xe2jup_ecologie-pacifique-1-clan-du-neon-i_news[/dailymotion]

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xe495n_ecologie-pacifique-3-clan-du-neon-n_news[/dailymotion]

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xe485g_ecologie-pacifique-2-clan-du-neon-n_news[/dailymotion]

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xe65q3_ecologie-pacifique-4-clan-du-neon-n_news[/dailymotion]

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xe67hm_ecologie-pacifique-6-clan-du-neon-s_news[/dailymotion]

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xe66qd_ecologie-pacifique-5-clan-du-neon-s_news[/dailymotion]

[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xe68bj_ecologie-pacifique-7-clan-du-neon-s_news[/dailymotion]